Collaboration 2020-2021

Maman de coeur;


Partager c'est prendre soin, partager c'est aimer.
Nous avions, mon amoureux et moi un projet qui trottait dans nos têtes depuis que nous sommes devenus parents pour la toute première fois. Tout doucement c'est devenu un rêve que nous avons imaginé et imaginé encore et encore. Un rêve que nous chérissions. Et le jour J est arrivé. On avait le sentiment que c'était LE MOMENT, le moment de se lancer dans cette aventure, de commencer les démarches pour devenir famille d'accueil. Notre petit nid douillet avait encore de la place pour un petit oiseau de plus. On as encore tout plein d'amour a partager. On est chanceux on a deux petits oisillons qui sont le fruit de notre amour et qui sont arrivées de mon ventre de maman. Maintenant il était venu le temps d'accueillir un petit oiseau, peut-être, plus fragile, un petit oiseau qui avait tombé de son nid. Depuis plusieurs mois, nous sommes passés au travers d'un processus laborieux, long et je dirais même exigeant, mais ô combien important, pour devenir famille d'accueil et avoir la chance d'accueillir des enfants de la dpj. Après les nombreuses paparasses remplie, les entrevues de sélection, les évaluations : psychologique, de couple et individuels, les évaluations des compétences parentales, dossier médical, évaluations financière, l'évaluation immobilière, des rénovations dans notre maison etc. L' accréditation! Voilà notre beau projet, le projet d'une vie. Ensuite l'attente du fameux appel, l'appel de cet enfant qui a besoin de nous, qui nous attendait quelques part en quelques sorte. L'appel arrive, et une deuxième et une troisième. On avait une place et on l'a divisé en deux finalement, l'amour elle ne se divise,ais se multiplie qu'on dit et bien c'est vraiment vrai. On accueille pas un, mais DES oisillons fragile dans notre nid d'amour. Partager c'est prendre soin, partager c'est aimer. 🤍 @maman_heureuse1

Modèle anxiété;

L’histoire derrière le modèle Anxiété;
@maman.2fois

Qu'on le veuille ou pas l'anxiété nous rend différent. Souvent les gens n'arrivent pas à comprendre la façon donc on pense, pourquoi on réagit de façon si intense et surtout pourquoi on angoisse pour des situations qui pour eux peuvent sembler banales.

L'anxiété c'est difficile parce que ça ne se voit pas, tout se passe à l'intérieur. C'est pour ça qu'il faut en parler. Je suis contente parce que depuis quelques temps le sujet de l'anxiété est de moins en moins tabou et ça fait du bien.

Plus jeune, j'en ait brisé des choses, j'ai aussi brisé des amitiés et des relations d'amour. J'ai quittée avant d'être quitté parce que le rejet est la chose qui me terrifiait le plus. En faite, trop souvent j'avais tellement peur de tout perdre que j'ai tout perdu. Je me suis inventé 52000 scénarios dans ma tête et j'ai passé des nuits blanches à m'imaginer le pire.

Je remercie ma famille, mes amies et mon merveilleux chums qui ont appris à dealer avec la moi calme et heureuse et les tempêtes dans ma tête qui arrivaient trop souvent sans prévenir. Maintenant ça va mieux ... L'anxiété fait toujours partie de ma vie mais maintenant j'ai de l'aide .

C'est correct d'être dépassé
D'être épuisé , d'être angoissé
C'est correct de pleurer
C'est correct d'aller consulter
C'est correct d'être médicamenté
Et surtout
C'est correct de t'aimer assez pour
vouloir t'aider ❤️
Aime toi, prend soin de toi

Une tempête dans ma tête, de l'amour dans mon coeur. ❤️

Voilà la petite phrase qui m'a inspiré pour ma collaboration avec Joanie de @passidifferent. Une merveilleuse entreprise québécoise qui a pour but de normalisé la différence. Aller donner de l'amour a cette merveilleuse entreprise. Le modèle de mon chandail est disponible au coût de 25$ ça vaut plus que la peine ! & Tu obtiens 20% avec le code promo maman2fois.

@maman.2fois