À toi, mon amie qui ne peut pas comprendre totalement ce que c’est, avoir un enfant différent.

À toi, mon amie qui ne peut pas comprendre totalement ce que c’est, avoir un enfant différent. 


Je sais que tu essaies de comprendre et que tu essaies de te placer dans ma tête, mais tu ne pourras malheureusement jamais comprendre. Avoir un enfant différent n’a rien à voir avec le fait d’avoir un enfant typique. 


Mon quotidien est différent, ma routine est différente et mon rôle de maman l’est aussi.


Quand je raconte des situations de mon quotidien, je le vois bien que jamais tu n’arriveras à comprendre à quel point les difficultés sont réelles et que jamais tu ne sauras mettre les mots sur les émotions que je vis pendant mon deuil d’idéalisation maternelle.


Malgré tout l’amour que tu nous portes à moi et mon enfant différent, j’aimerais te dire de ne pas t’en faire. C’est normal de ne pas comprendre les émotions que nous avons. C’est normal de ne pas savoir quoi dire pendant des étapes importantes. C’est normal de trouver banal nos réussites quotidiennes. Surtout, sache que je t’aime malgré le fait que jamais tu ne pourras comprendre ma vie totalement.

 

Joannie Lanctôt-Paquette

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés